Identification:


Richard_N

courbe de poids


Je suis : un homme

Je mesure : 185 cm

Département: Rhin (Haut)
Région: Alsace



Mes méthodes pour mes kilos:


Je suis végétarien depuis 3 ans maintenant. Une déception sentimentale m'aura fait prendre du poids. Énormément de poids. Je suis passé de 81 kg en décembre 2014 à 103 aujourd'hui. (Le maximum que j'ai atteint c'était 105,5 kg à l'été 2016). J'aimais le sport (tennis, badminton, squash, VTT, roller), je n'en faisais quasiment plus depuis plus de deux ans. L'engrenage se met alors facilement en place : on est gros, on ne s'aime pas, on n'a plus trop d'estime de soi, on fuit les invitations, on se retrouve seul, et on compense en mangeant. Et le cycle recommence.

Aujourd'hui, 21 mai 2017, il est maintenant plus que temps que cela s'arrête, et de reprendre sa vie en main. Plus qu'un régime, c'est un rééquilibrage alimentaire dans lequel je me lance. Et je sais que ce ne sera pas forcément aisé, puisque les mauvaises habitudes sont bien ancrées. Reprendre le VTT que j'aimais est aussi dans mes objectifs. Le tennis viendra, je l'espère, par la suite. Dur, dur de courir derrière une balle jaune quand on se traîne 20 kg de trop.

04/06/17 : petit bilan des 15 jours.
Au-delà d'avoir perdu du poids (3,9kg), et surtout d'être passé sous la barre des 100 kg, ce qui fait énormément de bien, deux faits sont à noter.
1° Je mange bien plus qu'avant ; ce qui en soit n'est pas si surprenant lorsque l'on passe d'une anarchie alimentaire prise à n'importe quel moment de la journée à un retour aux sources d'une alimentation plus saine.
2° Dès les premiers jours de cette reprise en main, mon ventre a sacrément dégonflé. Alors qu'avant il était rond et proéminent, il est presque redevenu plat. Et je rentre à nouveau dans des shorts qui étaient remisés au fond du placard depuis deux ans, même si pour certains d'entre eux, le chemin sera encore long jusqu'à ce que je me sente vraiment à l'aise dedans, sans avoir la sensation d'être serré.
Bon, un pas après l'autre. Ce n'est pas un 100 mètres.

18/06/17 : petit bilan des 4 semaines.
Déjà un mois, dirais-je. Ces 29 jours sont passés très rapidement.
J'ai eu parfois des envies de sucre les quinze premiers jours, que j'ai pallié par du soda light. C'est hélas bourré de produits chimiques, mais un petit verre a quand même la faculté de laisser ce petit goût sucré en bouche qu'on recherche. C'est toujours mieux que s'enfiler un truc très gras et/ou très sucré.
J'ai aussi repris plaisir au VTT que j'essaye de pratiquer environ 45 mn le soir.
Sinon, la troisième semaine, je n'ai perdu "que" 700 gr. L'explication est évidente.
Le vendredi, soit l'avant-veille de la pesée hebdomadaire, je me suis permis un "cheat meal". En effet, un ami que je n'avais pas vu depuis deux ans et demi était de passage pour quelques heures. J'avais fait des cookies et autres biscuits, et je ne me suis pas privé. Malgré que nous ayons beaucoup marché avant ça, cela n'aura pas suffit à compenser ce brutal excès de sucre et de gras. Mais bon, c'était quand même 700 gr de moins. La perte était quand même présente.
Donc voilà, un mois après avoir commencé, ce sont 6,1 kg de moins.
Je suis très très content. Et surtout, sans frustrations.

02/07/17 : petit bilan des 6 semaines.
La perte de poids se poursuit, et est plus régulière. De l'ordre de 700 à 900 gr par semaine.
Je pratique toujours le VTT, le soir ; un peu d'haltères, juste pour les bras dans le but de revenir au tennis, et des abdos.
Pas vraiment de difficultés particulières. J'ai toujours l'impression de me nourrir plus (mais mieux) que lorsque je dépassais les 100 kg. Par contre, je trouve que lors des grosses chaleurs, comme ce fut le cas la semaine passée, c'est plus difficile. On se sent plus flagada. Mais ce doit être pareil pour tous.
Enfin, le fait de voir sa perte de poids via une courbe la rend plus effective. Avant, je me contentais de noter chaque semaine mon poids sur une feuille de papier, et bien que je mincissais, cet amoncellement de chiffres les uns derrière les autres ne me parlait que très peu, et ne me motivait pas à poursuivre. Là, voire la baisse chaque semaine est encourageant.
Donc... continuons sur cette voie. :D

16/07/17 : petit bilan des 8 semaines.
La baisse se poursuit en un rythme irrégulier, surtout après n'avoir perdu que 300 gr la semaine passée. Problème de balance, je pense, car aujourd'hui, la perte était assez conséquente par rapport à ce à quoi j'étais habitué (- 1,5 kg). Mais du moment que ça baisse...
J'avais lu, voilà très longtemps, que lorsque l'on combinait régime et sport, venait rapidement un moment ou l'on perdait plus lentement, voire plus du tout, le temps que le corps s'habitue à cette combinaison. Et lorsqu'il s'y était fait, la perte reprenait. C'est peut-être donc ça, cette perte fluctuante.
Trois points sont à noter.
1° J'ai bon espoir que pour "l'anniversaire" des deux mois (le 21 juillet), j'atteigne les - 10 kg. Plus que 300 gr. La tentation sera sans doute grande de monter sur la balance vendredi; mais je préfère en rester à ma routine de la pesée hebdomadaire du dimanche matin. Après tout, je peux bien attendre deux jours.
2° Cela semble mineur ; mais psychologiquement être plus proche des 90kg que des 100, ça encourage, et moralement, ça fait du bien.
3° Je change physiquement.
Depuis quelques temps, je me posais pas mal de questions quand à ce dernier point. En effet, je me demandais si ma perte de poids se voyait. Personne ne me disais que j'avais maigri, ou... n'osait pas.
Ça, c'était jusqu'au 14 juillet.
Ce jour-là, j'ai déjeuné avec ma grand-mère, et j'avais mis une chemise plus près du corps que celles que j'avais coutume de porter pour me cacher. Au cours du repas, elle me regarde, et me dit : "tu as grossi... de la poitrine".
Honnêtement, focalisé sur le "tu as grossi", j'ai vraiment très mal pris cette remarque, et j'ai répondu assez froidement qu'en fait, j'avais perdu plus de 8 kg depuis fin mai.
Sans félicitations ou encouragement, elle me répondit qu'elle, elle en avait perdu 1.
Après ça, j'en étais à me dire que mes efforts étaient du fake, et que malgré le fait que je me sente plus à l'aise dans mes vêtements, je n'avais pas mincis.
Mais en rentrant, je me suis attardé devant le miroir, chose que je ne faisais plus depuis des années, pas même au sortir de la douche ou en me rasant. Et en me scrutant plus attentivement, effectivement, j'avais "grossi de la poitrine" ; mais ça s'appelle tout simplement... des pectoraux. Merci le sport.
Moralité, plutôt que de se focaliser sur un poids, il est sûrement préférable de se fier au miroir, ainsi qu'aux vêtements.

30/07/17 : petit bilan des 10 semaines.
Comme je l'avais espéré, j'ai bien perdu 10 kg (enfin, un tout petit peu plus) pour l'anniversaire des deux mois de la reprise en main. La courbe poursuit sa descente.
Niveau sport, je ne me suis, pour le moment, que remis au VTT, et les sensations, et surtout le plaisir d'en faire, sont revenus. L'endurance aussi. C'est d'ailleurs ce qui est le plus notable : je ne peine plus comme au début.
J'espère quitter la tranche des 90 kg pour la mi-août.

13/08/17 : petit bilan des 12 semaines.
La courbe continue sa phase descendante, je ne peux donc qu'être très content. J'espère que dans une semaine, je serai sous cette barre des 90 kg, ce qui représenterait un nouveau palier psychologique. Il n'y a pas de raisons pour que ce ne soit pas le cas. Même si la perte est évidemment moins flagrante qu'aux tout débuts, le corps, lui, poursuit son changement. Je le remarque aux vêtements. Le poids, après tout, c'est secondaire.

27/08/2017 : petit bilan des 14 semaines.
Comme je l'avais espéré, pour les 3 mois de cette reprise en main, je suis passé sous la barre des 90 kg. La perte se poursuit en un rythme régulier ; mais sans être impressionnante non plus chaque semaine. Ce qui est normal. Je suis évidemment très content puisque cela fait en tout plus de 14 kg de perdus depuis le 21 mai 2017.

10/092017 : petit bilan des 16 semaines.
Hélas, pas de bilan, car pas de pesée ni aujourd'hui, ni dimanche dernier. J'ai fait une entorse à ma routine en me pesant le 31 août, et j'affichais 88,7 kg. Le dimanche 3 septembre, ma balance me proposait deux options :
- Option 1 : m'indiquer que la pile était vide.
- Option 2 : m'indiquer qu'en trois jours j'avais pris 3,5 kg. Non mais, What the fuck. Pour ça, il aurait fallu que je boulotte 10 éclairs par jours. Et encore...
Donc pas de pesé, car je n'ai toujours pas racheté de piles. Ce qui n'est pas une raison de se relâcher.



Ma famille:



Mes amis:


Courbe de poids

Ma courbe de poids: (pour tout le monde)


Mes 20 dernières pesées:


Mes groupes:



Mes recettes minceur:



Mes albums photos:



Mon Avant/Après: