Date de création  09/09/18 17:02

Dernière modification  09/09/18 17:02
Oeil   65Blog créé par :
Courbe de poids

Mea Culpa

Présentation



    Je suis une lycéenne de seize ans, bientôt dix-sept en octobre. Je mesure un mètre soixante-quatre pour actuellement cinquante-quatre kilos. J'aimerais perdre encore au moins quatre kilos.

    Physiquement, disons que je ne suis pas très gâtée, je prend du gras au niveau du visage et du bas du ventre, mon ossature générale est plutôt épaisse et mes muscles sont plutôt force que endurance, autrement dit, j'ai de bonnes cuisses avec de bon mollets, tous les deux musclés alors que je ne fais qu'une heure de marche par jour et bien sûr, il sont enveloppés d'une petite couche de gras qui donne l'impression que je ne suis que graisse. Ainsi, même lorsque j'ai pu faire quarante-huit kilos, cela ne s'est pas réellement vu, on me fait surtout des réflexions sur l'aspect toniques de mes jambes (avec le gras en moins, forcément…).

    Au niveau de mon régime, je ne suis aucun régime tout fait. J'essaie d'éviter les sucres raffinés et de me faire mes propres plats et desserts tout en essayant d'éviter la friture. Comme je suis végétalienne, mon alimentation reste plutôt saine malgré quelques écarts de desserts gourmands que je me fais (dédicace aux barres céréales bananes et beaucoup de chocolats que j'ai improvisé hier…). Dans les vrais efforts que je fais, j'essaie de ne manger qu'une fois par jour ou alors de prendre un goûter sain (après j'ai toujours été habitué à sauter le petit déjeuner pour dormir et la cantine en primaire et collège ça dégoûte du midi, en soit, j'ai toujours naturellement fait un jeûne intermittent!). Et enfin, The effort qui me donne facilement des résultats : me lever le matin pour faire du cardio/HIIT.


Je pense avoir donné l'essentiel de ma présentation.

Des bisous et à une prochaine fois ~



Si vous êtes connecté, vous pouvez    







Introduction au blog



    Depuis début septembre, je me force à écrire cinq minutes par jour minimum sur mon ressenti de la journée. Au départ, je ne faisais que décrire ma journée, puis, progressivement, je décrivais les émotions qui me passaient. Et finalement, hier, j'étais de mauvaise humeur, j'ai craché ma colère sur le papier et cela m'a bien apaisé alors je me suis dit que cela pourrait me faire pareille pour mon poids.

    C'est assez dur réellement de me lancer, je veux me forcer à écrire ce que je ressens vraiment via mon poids, je ne veux pas qu'écrire mes pertes, je veux me forcer à assumer mes prises. Je veux les assumer et les écrire, là où d'autres pourront les voir, parce que je crois que j'ai vraiment besoin de me réconcilier avec mon poids.

    Pourquoi « Mea Culpa » ? Parce que « Perdre le poids de sa culpabilité », c'est un peu long mais pourtant, c'est exactement mon ressenti, au sens propre du terme. Je ne parle pas de la culpabilité de manger un gâteau, je parle de celle de manger, juste manger. Je suis… J'ai toujours été très dur envers moi-même et orgueilleuse aussi, disons-le. J'étais dur envers moi-même puis orgueilleuse, orgueilleuse de tous réussir, d'être la meilleure, la numéro un. Puis un jour, mon petit monde c'est effondré. Je suis tombée de mon trône, à genoux devant les erreurs que j'ai faites, des choses que je n'ai pas vu ou que je bêtement, si bêtement cru. Je ne m'étalerais pas plus mais vous ririez tant c'est absurde, presque ironique.

    Aujourd'hui, je suis lycéenne, je passe mon bac S cette année. Pourtant, depuis mon entrée au lycée, mes notes en maths puis en physique-chimie ont dégringolé. Et pour en revenir sur ce point, puisque j'ai toujours été dur envers moi-même, il était devenu normal de ne prendre du plaisir que lorsque l'on le méritait, je trouvais ça absurde de perdre du temps à se faire plaisir alors qu'on devrait s'améliorer sur d'autres points. Les clichés sur les bimbos bonnes mais connes qui sont si mal vu me confortait dans cette pensée. Alors quand mes notes tombaient alors que je ne pouvais abandonner mon temps de petits plaisirs, petits plaisirs cuisines, séries, animés, je m'en suis tant voulu, en faite, je m'en veux encore, je m'en veux terriblement. Je sais aujourd'hui que ma vision n'est pas la bonne, je sais que l'on doit savoir trouver un juste milieu. Mais c'est toute un façon de pensées chez moi qu'il faut me changer.

    L'année dernière, j'ai commencé à arrêter de trop prendre soin de moi, je ne voulais surtout pas cette image de fille superficielle qui pense d'abord à son apparence, j'ai arrêté de me maquiller, le peu que je faisais pour cacher mes cernes. Je ne soignais plus autant le choix de mes vêtements. Jusqu'au moment où… Je ne sais plus trop pourquoi, je me suis dit que, je ne devais trop manger. Je crois en faite que je voulais montrer que j'allais mal, autant pour montrer que ce n'était pas de ma faute si j'avais de mauvaises notes et autant peut-être, pour appeler l'aide. Et progressivement, mon poids est devenue une obsession et cela s'empire.

    Je crois que je suis touchée de TCA mais je crois aussi que au fond beaucoup le sont. Quand je prend du poids comme cette semaine, c'est un calvaire de sortir me montrer. Dès que j'avale, même de l'eau, j'ai besoin de me peser et dès que je vais au toilette, je me pèse encore. Face au stress, je suis une personne qui a des convulsions alimentaires, je fais une fixette sur une envie et j'en mange, j'en mange. En ce moment, ceux sont les haricots verts au vinaigre balsamique. Il y a pire certes, mais avec le pain que j'utilise pour saucer, j'ai quand même pris un kilos cette semaine… Après, il y est vrai que passé un certain niveau de stress, je ne peux rien avaler. Donc autant il y a des jours où je jeûne, des jours où je ne prend qu'un seul repas le soir en quantité tout à fait raisonnable autant il y a des jours où j'ai besoin de manger, manger, manger.


Bref, après ce roman, je vous souhaite la bien venu sur mon blog <3



Si vous êtes connecté, vous pouvez