Identification:


Bonnemine

courbe de poids


Je suis : une femme

Je mesure : 154 cm

Département: Non renseigné
Région: Non renseignée



Mes méthodes pour mes kilos:


J'ai commencé par beaucoup m'observer . J'ai vite constaté que je ne mange pas n'importe quoi n'importe quand dans n'importe quelle proportions. C'est souvent mes émotions qui dictent mes prises alimentaires:
je mange parce que je stress,
je mange parce que je suis fatiguée,
je mange parce que je suis soulagée,
je mange parce que je suis contente,
je mange parce que je suis triste,
je mange parce que je m'ennuie,
Et à chaque fois je me rue vers de la nourriture hypercalorique (gras et sucre) et j’arrête souvent quand je suis remplie et donc apaisée!
Bref rarement parce que j'ai faim et je m’arrête rarement parce que je suis rassasiée.
Comme j'avais perdu cette sensation de faim j'ai arrêté de manger et 1.5j après pour sur j'ai retrouvé cette sensation si j'avais des doutes avant plus aucune ambiguïté (expérience que je refais régulièrement quand j'ai des doutes histoire de me remémorer et ne pas confondre avec une autre sensation).
Et puis je me suis écoutée...
Quand je sens que j'ai envie de manger parce que je stress, je m'occupe autrement sport, téléphone à une amie, un peu de sophro de coordo cardiaque etc
Quand je sens que j'ai envie de manger parce que je suis fatiguée, je vais me coucher
Quand je sens que j'ai envie de manger parce que je suis soulagée, je me fais un petit plaisir (achat, un bon bain etc)
Quand je sens que j'ai envie de manger parce que je suis contente, j'appelle mes amie pour partager
Quand je sens que j'ai envie de manger parce que je suis triste, je pleure ou je pense à des choses très triste pour m'aider
Quand je sens que j'ai envie de manger parce que je m'ennuie, je cherche ce qui pourrait m'occuper (j'ai toujours une liste à faire ....non faite)
Ressentir le rassasiement a été plus difficile mais quelques indices m'avertissaient: gout moins prononcé des aliments alors qu'ils explosaient en bouche quand j'avais faim, des doutes sur ce que j'avais envie de manger (ha oui j'avais décidé de manger quand j'ai faim ce que je veux quand je veux et m’arrêter quand j'avais plus faim = pas vraiment un régime finalement ) et enfin le déclic fut de constater un soupir systématique quand je ralentissait de manger et ce fut le signal pour arrêter.
J'ai perdu plus de 10kg en moins d'un an, avec plaisir sans frustration sans balance et suis restée bien stable pendant plus d'une dizaine d'années. Si cette expérience peut vous aider c'est le but de mon récit et je reste à votre disposition si besoin.

Et puis ces 7 dernières années gros soucis se sont cumulés dans tous les domaines et le gras est revenu se cumuler pour me protéger sans crier gare avec le cholestérol et les ....bouffées de chaleur.
Bref, me revoilou ... certains problèmes étant résolus ou en bonne voie ou j'ai décidé que cela ne sera plus un problème car cela ne dépend pas de moi, il est temps de me délester aussi de ce surpoids, de m'alléger pour être plus active à mon bonheur. Depuis juillet, je m'occupe de nouveau de mon ptit corps donc de moi. Riche de l’expérience précédente: un petit café le matin (car j'ai pas faim alors pourquoi manger quand j'ai pas faim et devoir me restreindre quand j'ai faim surtout que je craque à chaque fois) vers midi généralement crudités, viande ou poissons légumes dessert bref raisonnable (attention aucun produit ou rarement de produits industriel transformés) et le soir........ exclusivement un big bol de soupe avec pourquoi pas une cuillère à café de crème ou des petits croûtons et voilà les premiers kilos qui s'envolent...
A suivre.. et pour les lecteurs/rices ayant atteint la fin de mon récit, prenez soin de vous car on est ce qu'on a de plus précieux















Ma famille:



Mes amis:


Courbe de poids

Ma courbe de poids: (pour mes amis)



Mes groupes:



Mes recettes minceur:



Mes albums photos:



Mon Avant/Après: